Accueil > Éditorial > Vous êtes ici

TOP 10 DES INTEMPORELS DÉCO À AVOIR

Comme dans la mode (si vous êtes sages, vous aurez la liste aussi plus tard), la déco compte quelques intemporels qui promettent à notre intérieur d’avoir fière allure. Sans pour autant éventrer le plan épargne logement pour se la jouer décorista en espérant voir son nom en grosses lettres dans le MILK Magazine, il existe 10 indispensables déco qui suffisent pour avoir l’air de s’y connaitre. Et ça fait le job.

20180807_WebStyleStory_DSC08902 1-2.jpg

UN PLAID

 

Eh oui, un plaid. Trop longtemps considéré comme un simple objet qui se glisse sur les orteils transits de froid, il a doucement réussi à se redorer le blason pour devenir une pièce déco à part entière. Imaginé dans des lainages de prestige, des coloris chic et intemporels, le plaid s’invite sur le rebord des canapés, des fauteuils, en bout de lit... Apportant une touche cosy et sophistiquée aux intérieurs qu’ils soient classiques ou plus contemporains. Attention cependant de veiller à choisir un modèle dont la tenue et le design sont à la hauteur. Un plaid La Maison de la Maille, donc.

 

UNE LAMPE DE DESIGNER

 

C’est le snobisme pardonnable. Une lampe de designer est à la déco ce qu’est un sac de créateur dans la mode. Mettez un sac Céline sur une femme qui porte une tenue Mango et vous aurez quand même le sentiment qu’elle pèse très lourd. Mettez une Pipistrello ou une Artemide sur un buffet Confo ou But et vous penserez d’office que c’est un meuble issu du plus bel artisanat. La ruse.

 

UN BEAU TAPIS

Là encore, avoir un beau tapis chez soi c’est l’assurance de passer pour quelqu’un qui a du goût. Un minimum, en tout cas. Et si le tapis est bien choisi. C’est assez simple, pour être sûr.e de ne pas faire de grosses sorties de route le mieux c’est encore de choisir un modèle uni. Un joli gris souris ou un crème (qui ira très bien avec notre plaid mérinos gris chiné ou notre plaid baby-alpaga crème). Si vous avez des enfants, des animaux ou même des amis qui n’ont pas compris le concept du retrait de chaussures sales, vous allez probablement nous jeter un sort mais sachez que nous faisons de notre mieux pour vous donner les meilleurs conseils. Ah et pour les plus influençables, vous pouvez vous offrir un beau modèle berbère. C’est vu et re-vu mais ça continue de faire l’affaire.

 

UN MIROIR TRUMEAU

 

Un quoi ? Un miroir trumeau. Comme ceux que l’on voit partout sur les cheminées anciennes. Revenu de l’oubli depuis quelques années, le miroir trumeau a ça de bon qu’il habille complètement une enfilade, un meuble de salle de bain, un plan de travail, une cheminée... Et même s’il est ancien, il se marie avec tous les styles d’intérieurs. L’astuce : aller faire un tour sur Leboncoin. L’astuce bis : éviter les modèles très anciens qui contiennent du mercure.

UN OBJET CHINÉ

 

Avis aux allergiques des vieilleries, vous êtes dans le pétrin. En effet, aujourd’hui plus que jamais encore, le vintage a le vent en poupe dans l’univers de la déco (et pas que). Alors que les comptes Instagram d’inspirations mais aussi de revente pullulent sur les sites internets, il existe un moyen bien plus simple (et moins cher) de trouver de jolies pépites à mettre chez soi : les brocantes. Meubles seventies, vieux bibelots, vaisselle ancienne, dame Jeanne, tableaux... Il suffit parfois d’un rien pour donner à sa déco le twist qui lui manquait. Parole de chineuse (je parle de déco, évidemment).

 

DES COUSSINS

 

Longtemps jeté dans la même panière pleine de mépris que le plaid, le coussin n’est plus aujourd’hui vu uniquement comme un pote qui vous soulage les cervicales devant Netflix. À motifs, unis, en velours, brodés... Il existe aujourd’hui une flopée de modèles irrésistiblement jolis chez les grandes marques de design. L’idée déco du jour : on mélange sur le lit et/ou sur le canapé les différents formats et les différents imprimés/coloris.

 

DES LIVRES

Vous n’aimez pas lire et vous préférez regarder les Marseillais ? Pas grave (enfin si, mais ça n’est pas tellement le sujet aujourd’hui). Vous pouvez quand même laisser les gens qui viennent chez vous penser que vous êtes un être érudit et cultivé en remplissant vos étagères dans le salon de romans et en glissant sur votre table basse deux ou trois gros ouvrages sur Dali, Matisse ou Schiele. Parce que rien n’est finalement beaucoup plus joli qu’un livre. Et qui sait, peut-être qu’un jour dans un moment de faiblesse terrible, d’ennui abyssal, vous aurez envie d’en ouvrir un.

 

UNE (OU DES) BOUGIE

Pour peaufiner sa déco à moindre coût, les bougies sont des alliées béton. Qu’elles soient en cierge, parfumées, dans des photophores... Elles apportent une ambiance chaleureuse, intimiste et élégante. Pour les plus pointus (et les plus riches, soyons honnêtes) il existe des marques incontournables comme Diptyque,Cire Trudon, Jo Malone ou encore Byredo.

 

UNE PLANTE

 

Encore faut-il avoir un minimum la main verte (et pas de chat con à l’horizon),mais la plante est une pièce déco à laquelle on ne pense pas suffisamment. Tout droit venue des pays scandinaves et de leurs déesses d’instagrameuses qui semblent vivre dans des appartements témoins, la tendance «plante verte» est désormais bien implantée chez nous. Si bien qu’il y a de plus en plus de ventes organisées dans des lieux éphémères parisiens pour dégoter à prix réduit quelques mignons ficus.

 

UN VASE ORIGINAL

 

C’était parce qu’il en fallait 10 mais en vrai, bon, pas nécessaire. Enfin si, un peu quand même. Disons que l’avantage d’un joli vase, c’est que même vide, il remplit son taf d’objet déco. Et la bonne nouvelle c’est qu’aujourd’hui il est très facile de trouver un modèle sans forcément aller chez Anissa Kermiche. L’idée qui valait trois milliards ? On y met un bouquet de fleurs séchées pour ne pas avoir à y penser.

Produit à découvrir :