Suivez notre actualité :

© 2019 la maison de la maille

besoin d'aide ?

 

contactez-nous

+33 2 85 85 97 74


contact@lamaisondelamaille.com

 

La flèche (72) - paris (75)

France

Des Highlands à Instagram, la couverture, accessoire chargé d’Histoire.

Elle habille notre canapé, se plie dans nos valises et se porte toute l’année sur nos épaules. La Maison de la maille fait le point sur les origines méconnues de la couverture.

Quiconque a déjà foulé les terres d’Écosse pourra témoigner de deux choses. La première, c’est de la chaleur qui émane de l’hospitalité écossaise. La seconde… de la fraîcheur de leur climat. Un chaud-froid aux antipodes qui a fait depuis longtemps la réputation de la célèbre nation britannique. Rien d’étonnant alors que le vestiaire écossais, parmi les plus chauds et les plus confortables de la planète, ait depuis fait le tour du monde…

A CHAQUE CLAN SON TARTAN

Car avant même le haggis (cette panse de mouton farcie si populaire au XVIIIème siècle en Grande-Bretagne), on retient surtout de l’Écosse… ses motifs à carreaux, plus communément appelés « tartan », que l’on retrouve sur des couvertures de laine. Des lignes, croisillons et couleurs caractéristiques qui permettaient aux Écossais d’identifier leurs clans respectifs lors de voyages au travers des Highlands. Cette chaîne montagneuse aussi dangereuse que majestueuse aura accueilli en son sein les plus grandes batailles de l’Histoire écossaise. Des carreaux pour « se reconnaître » donc, mais aussi et surtout pour se réchauffer dans une longue couverture de laine sergée de cinq mètres de long qui servait aussi bien à se protéger des éléments qu’à dormir le soir venu. Une image d’Épinal toujours très présente dans la culture écossaise et que l’on retrouve désormais partout, des défilés de mode à nos intérieurs.

PHÉNOMÈNE LIFESTYLE

Pour s’en rendre compte, inutile d’aller très loin : l’ampleur du phénomène se mesure sur Pinterest et Instagram. A l’instar des tapis, la couverture s’est ainsi fait une place de choix parmi les objets décoratifs les plus recherchés du moment. Jetée nonchalamment en bout de lit, pliée avec soin sur l’accoudoir d’un canapé ou roulée sur les genoux pour regarder un film, la couverture est partout. Synonyme d’un style de vie précieux à tendance slow lifeet cocooning, on se love dans ses mailles généreuses et on se prend même à l’emporter en voyage pour adoucir un vol en avion.

OBJET MODE

Dernier fait d’armes de la couverture ? Son omniprésence sur les podiums de la mode, qui s’est souvent inspirée des Highlands pour imaginer des collections. Année après année, les lignes automne-hiver d’Alexander McQueen, Gucci, Etro ou encore Acne Studios (pour ne citer que ces maisons) font de la couverture l’accessoire des silhouettes luxueuses par excellence. Forte de ses racines liées au voyage, elle booste l’allure, se balance en cadence et drape les corps de couleurs venues d’ailleurs. Oversize, ceinturée, frangée ou brodée, la boucle (de laine) est bouclée.

Rédigé pour La Maison de la Maille par Plume Rédaction

Produit à découvrir : 

PLAID LAINE MÉRINOS GRIS CHINÉ

449,00 €Prix