Accueil > Éditorial > Vous êtes ici

Pourquoi avons-nous froid ?

Si, malheureusement, le réchauffement climatique est bien une réalité, il n’empêche que pour beaucoup d’entre nous, il suffit d’une très légère baisse de température pour provoquer des frissons et l’envie irrésistible de se blottir dans un plaid.

 

Même si La Maison de la Maille est là pour vous réchauffer (sans réchauffer la planète), nous pouvons nous poser cette question : pourquoi avons-nous froid ? Pourquoi chacun, en fonction du temps qu’il fait, réagit de façons différentes ? Explications.

LE CORPS, CETTE INCROYABLE MACHINE

 

Lorsque les températures chutent, le corps fait appel à deux mécanismes de défense face au froid. D’un côté, il booste l’isolation thermique en provoquant le rétrécissement des vaisseaux sanguins afin que la chaleur soit maintenue au niveau des organes vitaux. C’est aussi pour cette raison que nous avons souvent les extrémités, mains, nez, pieds, bien plus sensibles aux faibles températures. Celle du corps doit rester à 37°C, été comme hiver.

 

De l’autre, le cerveau envoie le message au corps qu’il doit générer de rapides contractions musculaires pour continuer de produire de la chaleur. D’où les tremblements qui peuvent être ressentis lorsqu’il fait vraiment froid.

 

Une machine somme toute bien huilée qui permet au corps de traverser les saisons sans que l’organisme ne soit impacté par les variations thermiques.

POURQUOI CERTAINES PERSONNES SONT PLUS FRILEUSES QUE D’AUTRES ?

 

On connait tous quelqu’un qui met un pull quand il fait 25 degrés, un autre qui dort avec des chaussettes ou un qui, à l’inverse, continue de sortir en tee-shirt (plus rare) alors même que les sapins trônent dans les salons. Mais alors, pourquoi, si le corps fonctionne de la même façon pour tous et toutes, certaines personnes sont plus sensibles au froid que d’autres ? La réponse est simple, enfin presque. Plusieurs raisons peuvent justifier qu’une personne ait davantage froid que son voisin ou sa voisine.

 

Les sportifs, par exemple, sont moins frileux que la plupart des individus car leur métabolisme de base produit davantage de chaleur lorsqu’il est en mouvement. La graisse, elle, joue le rôle d’isolant thermique mais les personnes en surpoids sont souvent moins actives et donc plus sujettes au froid.

 

Le sexe aussi peut expliquer les différences de ressenti face au froid. En effet, l’hormone mâle, la testostérone, est très résistante aux faibles températures ce qui induit de manière générale une frilosité moins présente chez les hommes que chez les femmes.

 

Enfin, il est important de noter que le corps ne fonctionne finalement pas de la même façon chez tout le monde et que chaque personne a un métabolisme qui lui est propre. Lui-même étant lié au patrimoine génétique ainsi qu’aux réactions des molécules dans le corps. Une singularité qui, nécessairement, induit des dissimilitudes entre les individus.

LA BONNE ASTUCE

 

S’il existe des degrés de résistance au froid, il reste tout de même évident que nous y sommes tous sensibles. Un mal qui n’attend que les plaids de La Maison de la Maille pour être pansé. Imaginés dans un lainage d’une grande qualité et crées avec l’envie d’allier confort et douceur, ils sont des alliés parfaits pour vous accompagner et vous réchauffer lors de vos soirées fraîches (ou de vos journées d’ailleurs).

Produit à découvrir : 

PLAID LAINE ÉCO-CONÇUE MOUTARDE

PLAID LAINE ÉCO-CONÇUE MOUTARDE

259,00 €Prix
20170815_WebStyleStory_DSC08382.jpg
oEgzKkZA.jpg

Suivez notre actualité :

© 2019 la maison de la maille

besoin d'aide ?

 

contactez-nous

+33 2 85 85 97 74


contact@lamaisondelamaille.com

 

La flèche (72) - paris (75)

France