Accueil > Éditorial > Vous êtes ici

Quels sont les différents types de tricots ?

Il faudrait avoir fait une école de mode, travaillé dans l’industrie du tissu ou encore être couturier.e pour connaître et comprendre les différents types de tricots qui existent et pour quelles raisons certains sont préférés à d’autres. Point de sable, point de riz, maille, tissage, chaîne et trame, tous ces termes techniques sont le quotidien des maisons comme la nôtre. Nous vous éclairons ici sur les nombreuses choses à connaître afin de nourrir votre curiosité sur le sujet. Dans un souci de transparence, always, et de partage.

_edited.jpg

TRICOTAGE OU TISSAGE ?

Avant toute chose, il est essentiel pour comprendre les différents procédés de fabrication de savoir qu’il existe deux techniques incontournables dans l’univers du fil, le tricotage (maille) et le tissage (chaîne et trame).

Le tricotage, c’est quoi ?

Le tricotage est un procédé de fabrication qui repose sur l’entrelacement de boucles de fil appelées mailles. Cette technique repose sur l’utilisation d’aiguilles. Les mailles entre elles constituent au final une étoffe extensible et très résistante. C’est la principale différence avec le tissage qui parce que les fils sont tendus et qu’il n’y a pas de boucles comme dans le tricot, n’a pas cette propriété à s’étendre, se « déformer ».

Le tissage, c’est quoi ?

Le tissage est une technique d’assemblage de fils réalisé à l’aide d’un métier à tisser (machine utilisée pour fabriquer du tissu). Celui-ci consiste à croiser les fils entre eux une fois tendus contrairement au tricotage qui utilise des boucles. On parle de chaîne et trame, chaîne pour les fils tendus dans le sens de la longueur du métier à tisser, trame pour les fils tendus dans le sens de la largeur. Avec les technologies qui évoluent, aujourd’hui, le tissage peut être réalisé à grande échelle et sur des machines très perfectionnées.

Le choix de la Maison de la Maille

Pour la confection de ses pièces en laine, La Maison de la Maille a pris le parti (comme son nom l’indique plutôt bien d’ailleurs) de ne travailler qu’avec de la maille. Pour une question de prestige, mais aussi parce que ses nombreux atouts confèrent aux plaids et aux châles de la marque les qualités qu’on leur connaît.

La souplesse : la maille est très extensible donc, de facto, extrêmement souple. Ce qui lui permet de s’adapter, de vivre en épousant les courbes du corps et de la rendre totalement enveloppante pour un confort infini sans jamais altérer son esthétisme ni sa résistance.

La liberté : la maille offre à celui. Celle qui s’en sert un immense champ des possibles pour obtenir le rendu de l’étoffe désiré. Avec ses nombreuses variétés de points de tricot et en fonction du nombre de fils et du choix des aiguilles que l’on utilise pour la confection, la maille peut être épaisse, moins épaisse, dense, moins dense et son ressenti différent selon le modèle de maille choisi. La maille a aussi comme qualité de laisser les fibres naturelles bouger et évoluer librement grâce au pouvoir d’ajustement du tricot. Ça permet notamment de laisser du gonflant lorsque c’est nécessaire pour certaines fibres (comme c’est le cas par exemple pour l’alpaga).

LES DIFFÉRENTS TYPES DE TRICOTS :

 

Le tricot point de sable

Le point de sable est assez technique, il s’agit de l’association entre un rang endroit et un rang où les mailles endroit et envers s’alternent. Ce tricot est notamment utilisé pour nos plaids en baby-alpaga.

 

Le tricot point de riz

Au premier rang de tricot point de riz il faut alterner une maille endroit, une maille envers, une maille endroit, une maille envers... Au deuxième rang on commence par la maille envers puis la maille endroit... Et ainsi de suite à chaque nouveau rang. Ce tricot est notamment utilisé pour nos plaids en laine éco-conçue.

 

Le tricot point de jersey

 

Il s’agit ici, simplement, de l’alternance entre un rang à maille endroit et un rang à maille envers. Ce tricot est notamment utilisé pour nos plaids en laine mérinos.

 

Le tricot point mousse

 

C’est l’un des tricots les plus simples à réaliser. Il s’agit de tricoter toutes ses mailles à l’endroit. Ce tricot est notamment utilisé pour la réalisation du monogramme au milieu de nos plaids et châles.

 

Le tricot point piqué

 

Le point piqué reprend le principe de l’alternance entre maille envers et maille endroit mais se répète de manière régulière, plus espacée, pour créer comme des motifs en relief. Ce tricot est notamment utilisé pour les châles.

 

Le tricot maille pleine

 

Il s’agit du tricot de la première et la dernière maille du rang en maille endroit pour le contour de l’ouvrage, et entre les deux, toutes les mailles du rang sont tricotées normalement. Ce tricot est notamment utilisé pour la bordure du châle piqué.

 

Le tricot bord côte

Il s’agit du tricot utilisé pour la finition des pièces. Ce tricot est notamment utilisé pour la bordure des plaids.

Produit à découvrir : 

PLAID LAINE BABY ALPAGA BRUN

PLAID LAINE BABY ALPAGA BRUN

529,00 €Prix
_edited.jpg

Dans le monde merveilleux des lainages, il existe différentes catégories de laine. La Maison de la Maille travaille avec de la laine Baby Alpaga, de la laine Mérinos et de la laine éco-conçue.C’est sur cette dernière citée que nous ferons le focus aujourd’hui, une matière recyclée qui a bien des avantages et qui s’inscrit dans la dynamique éthique que La Maison de la Maille est désireuse de représenter... Lire la suite

Capture d’écran 2017-09-20 à 07.40.40.pn

Découvrez en image 15 façons de porter et d'utiliser une couverture.

Voir les photos

Suivez notre actualité :

© 2021 la maison de la maille

besoin d'aide ?

 

contactez-nous

+33 2 85 85 97 74


contact@lamaisondelamaille.com

 

La flèche (72) - paris (75)

France