Accueil > Éditorial > Vous êtes ici > Les étapes de fabrication du plaid

LES ÉTAPES DE FABRICATION DU PLAID

Avant de trouver sa place sur votre canapé, au bout de votre lit ou sur vos épaules quand les soirées sont fraîches dehors, les plaids créés par La Maison de la Maille connaissent plusieurs étapes de fabrication qui ont, chacune d’elles, leur importance dans la qualité et le fini haut de gamme des produits de la marque. Sourcing, tricot, remaillage… parce que nous ne voulons avoir aucun secret pour vous, voici les 7 étapes clés dans le processus de fabrication des plaids de la Maison.

_edited.jpg

LE SOURCING DES FIBRES
 
Le sourcing est une étape essentielle à la bonne qualité du produit final. C’est de là que tout part. Si les fibres ne sont pas correctement sélectionnées, le toucher et la résistance du plaid en bout de chaine seront forcément altérés. Pour que les fibres animales soient les plus qualitatives possibles, La Maison de la Maille prend le temps en amont de choisir les meilleurs élevages pour ne jamais cesser de travailler avec des fibres d’excellence.
 
QUELLE FILATURE ?
 
Intervient ensuite l’étape de la filature. C’est l’action de filer les fibres animales. Il existe deux types de filatures.
 
La filature cardée : il s’agit d’une technique qui offre un résultat plus gonflant. Le fil a un toucher plus sec, son aspect est plus dru et plus rustique, parfois irrégulier, comparé à la filature peignée. Ce procédé est utilisé chez La Maison de la Maille pour la laine recyclée de la gamme Signature.
 
La filature peignée : c’est une étape de filature supérieure, qui intervient après le cardage. Le peignage rend le fil plus doux, beaucoup plus lisse et brillant. Il est utilisé chez La Maison de la Maille pour les laines mérinos, baby alpaga et Le Plaid Merveilleux.
 
ON TRICOTE
 
Le tricotage se fait sur une machine, d’un seul tenant. C’est l’étape qui permet de réaliser le plaid. Pour rappel, le tricotage est un procédé de fabrication qui repose sur l’entrelacement de boucles de fils appelées mailles. Cette technique repose sur l’utilisation d’aiguilles. Les mailles entre elles constituent au final une étoffe souple, extensible et très résistante. C’est la principale différence avec le tissage qui, parce que les fils sont tendus et qu’il n’y a pas de boucles comme dans le tricot, n’a pas cette propriété à s’étendre, se « déformer ».

LE REMAILLAGE
 
C’est en quelque sorte l’étape de « finition » dans le processus de fabrication du plaid. Le remaillage peut se faire totalement manuellement, au crochet, ou semi-manuellement à l’aide d’une machine qui tricote maille par maille le dernier rang. Il est important de faire preuve lors de cette étape d’une grande délicatesse dans la manipulation afin que le résultat final soit parfait.
 
LE LAVAGE ET LE REPASSAGE
 
Une fois sorti de la machine après les différentes étapes vues plus haut, le plaid est lavé puis repassé afin d’être impeccable avant d’être conditionné puis expédié.
 
LES VÉRIFICATIONS

Très importantes aussi, les vérifications. La Maison de la Maille s’assure après chaque étape que tous les critères qui lui confèrent son image de prestige soient respectés et elle ne laisse rien au hasard. Le produit final doit être IRRÉPROCHABLE.
 
Il y a donc quatre contrôles qualité effectués systématiquement. Un premier à la sortie de la machine à tricoter, puis après l’étape du remaillage, un troisième après le lavage et enfin pendant le repassage.

LA CONFECTION
 
Entre l’étape du lavage et celle du repassage, la griffe de marque et l’étiquette de composition sont délicatement cousues à la main sur le plaid. C’est ce qu’on appelle l’étape de confection.
 
LE CONDITIONNEMENT
 
Une fois le repassage effectué et toutes les vérifications faites avec soin, le produit est conditionné. Le plaid est délicatement roulé, enrubanné en bleu blanc rouge puis, enfin, une étiquette en carton est ajoutée. Le plaid est ensuite prêt à être expédié pour faire le bonheur des amoureux de lainages de prestige, de Made in France et de design intemporel.


Article écrit par Laura Isaaz

Produit à découvrir : 

Le Glossaire-La Maison de la Maille.jpg

Difficile quand on n'est pas expert de savoir précisément le sens de tous les termes liés au domaine de la laine, du tricot, etc. Bonne nouvelle, on a à cœur de vous élever toujours plus haut et que vous puissiez briller dans les dîners. Fil, fibre, maille, tissage, tricot… voici quelques termes clefs et leurs définitions simplifiées pour ne plus vous mélanger les pinceaux.

Lire la suite

LMDLM-emailing-tricots

Il faudrait avoir fait une école de mode, travaillé dans l’industrie du tissu ou encore être couturier.e pour connaitre et comprendre les différents types de tricots qui existent et pour quelles raisons certains sont préférés à d’autres.Point de sable, point de riz, maille, tissage, chaine et trame, tous ces termes techniques sont le quotidien des maisons comme la nôtre. Nous vous éclairons ici sur les nombreuses choses à connaitre afin de nourrir votre curiosité sur le sujet.Dans un souci de transparence, always, et de partage. 

Lire la suite