Accueil > Éditorial > Vous êtes ici

UNE MARQUE RESPONSABLE, C’EST QUOI ?

Responsable. C’est un peu le mot du moment, celui dont usent et abusent beaucoup de marques, celui qui fait bien à côté du nom, celui qui atteste d’une certaine éthique, écologique notamment. Parce que tout ce qui touche au bon soin de la planète a le vent en poupe et qu’il est devenu plus qu’urgent pour les marques aujourd’hui de revoir leurs habitudes pour minimiser leur impact environnemental. Responsable, d’accord, mais ça veut dire quoi ? Et qui l’est vraiment ?

Marque responsable.jpg

L'ÉCOLOGIE, OU QUAND NOTRE SURVIE DEVIENT TENDANCE

 

Nous sommes là depuis plus de 200 000 ans (fallait suivre en cour d’histoire) et c’est seulement sur les 100 dernières années que la production de déchets est devenue une menace pour notre survie. Mettant la question de l’écologie au rang d’urgence quand tant de bouches osent encore parler de tendance. Les Dr Martens, les bombers, les tisanes detox, les poke bowl, Aya Nakamura, ça se sont des tendances. L’écologie c’est en quelque sorte ce qui nous reste à faire de mieux si on ne veut pas mourir avant l’heure. En gros.

 

TOI T'ES QUOI ?

 

Dit la marque à l’autre marque. Responsable, sustainable, traçable, made in France, seconde main… ? Le dictionnaire des codes écolos et des bonnes pratiques est finalement bien plus dense qu’on ne l’imagine. Et très souvent on a le sentiment que tous les termes veulent plus ou moins dire la même chose. Et c’est faux.

 

ON DIT D'UNE MARQUE QU'ELLE EST RESPONSABLE SI : 

 

Elle fait preuve d’engagement, de transparence et de maitrise.

 

Il doit être possible pour le client qui le désire de tout savoir sur ce qui se passe en coulisses. Ce n’est qu’à ce prix, qu’une marque (si jamais ce qui se passe en coulisses est ok, évidemment) peut être qualifiée de responsable.

 

Une marque responsable est une marque qui s’engage à bien faire, tant au niveau environnemental qu’humain, dans tout ce qu’elle entreprend et sans jamais changer de ligne de conduite. La notion de responsable doit être attribuée à une maison qu’à partir du moment où ces critères font partie intégrante de son ADN et pas seulement s’ils interviennent périodiquement et stratégiquement (dans une démarche marketing par exemple).

 

De nombreuses grandes marques aujourd’hui agitent le drapeau de leur responsabilité, éco-responsabilité même, dès lors qu’une de leurs opérations tend à s’en approcher. C’est là que se joue la complexité de l’appellation, c’est là aussi que le curseur est dur à positionner. Parce que toutes les marques qui se disent responsables ne le sont pas forcément, mais toutes les marques qui s’appliquent à multiplier les actions responsables au sein de leur entreprise méritent d’être soutenues.

 

LA MAISON DE LA MAILLE, MARQUE RESPONSABLE

 

Très concernée par les engagements éthiques et l’envie de faire les choses dans la plus grande transparence, La Maison de la Maille cherche à constamment s’améliorer sur ces engagements humains, environnementaux, mais aussi envers les animaux. Elle s’engage à fabriquer de manière juste, transparente et durable.

 

Fabrication Made in France, lainages de qualité, producteurs labellisés, bon traitement des animaux dans les élevages, engagement social pour favoriser la réinsertion… Des convictions idéologiques et écologiques que la maison considère aussi comme étant économiques puisqu’elle est persuadée que sur le long terme, seule une démarche responsable, raisonnée, transparente et éthique peut être acceptée par les consommateurs et donc être rentable.

 

Acheter un plaid en laine de La Maison de la Maille, c’est donc faire le choix d’une marque responsable.

Produit à découvrir : 

Plaid laine merinos beige.jpg

Il y a certains combats quine devraient même plus en être. Pourtant, aujourd’hui encore, il reste essentiel de dire et répéter que certains gestes du quotidien peuvent, sur le long terme, réellement changer la donne d’un point de vue environnemental. Le réchauffement climatique est là, ses nombreux incendies à travers le monde et ses canicules quatre mois dans l’année continuent de nous le rappeler. Prendre le vélo, réduire sa consommation d’énergie, dire stop au plastique... Voici 10 actions simples à mettre en œuvre pour protéger la planète... Lire la suite

Pourquoi doit-on tondre les Alpagas.jpg

Parmi les idées reçues qui circulent autour de l’élevage des animaux, il y a celle qui place la tonte parmi les actes de maltraitance. Or, il s’agit là d’une terrible erreur puisque s’il a été prouvé que celle-ci n’entraine aucune souffrance pour l’animal, on sait aujourd’hui que c’est une étape qui est même indispensable à sa santé et son bien-être. Lire la suite